Offre d'emploi

Coordinateur/-trice de productions agricole et horticole

Contexte  

Halage cherche à répondre à une double préoccupation en termes, d’une part, de solidarité avec les personnes en recherche de stabilité sociale ou professionnelle et, d’autre part, de préservation de l’environnement.

Quatre pôles d’activités permettent d’approcher la réalisation de cet objectif général.

– Halage met en œuvre 10 chantiers d’insertion par l’activité écologique dans les espaces verts sur 4 départements (75, 92, 93, 95), proposant ainsi un parcours à plus de 80 salarié.e.s en insertion par an.

– Depuis 2019, Halage développe aussi des propositions de parcours autour des activités de production agricole et horticole sur plusieurs sites.

– Halage est aussi centre de formation agréé pour 1 CAP agricole Jardinier Paysagiste et 2 titres professionnelles : ouvrier du Paysage et Ouvrier de Production Horticole.

– Halage porte également un jardin solidaire, proposant un projet de remobilisation autour de l’activité de jardinage pour près de 50 participant.e.s par an.

– Halage porte le projet LIL’Ô, Laboratoire ILien de la matière Organique sur est une ancienne friche industrielle de 3,6ha situé sur la commune de L’Île-Saint-Denis. Le projet vise la reconquête de la biodiversité et la promotion de l’agriculture urbaine, à forte valeur scientifique, ainsi que la promotion et la mise en œuvre de solutions nouvelles de traitement des déchets pour le bénéfice de toute la Région.

– Enfin, Halage est propriétaire du PHARES (Pôle d’Hospitalité des Activités à Rayonnement Ecologiques et Solidaires), mettant à disposition des espaces locatifs à bas prix et des services de qualité pour des structures de l’ESS.

Mission

Positionnement hiérarchique et fonctionnel

Au sein d’un ACI et dans le cadre de son projet d’accompagnement, le/la coordinateur/-trice travaille à la coordination des actions de chantiers d’agriculture urbaine de la structure, dans le respect du projet associatif.

Conditions, lieu et nature de l’activité

L’activité s’exerce en structure atelier et chantier d’insertion (ACI), et particulièrement de façon transversale, en mode de conduite de projets. Le/la coordinateur/-trice peut être amené.e à se déplacer en dehors de la structure.

Niveau et prérequis

Au niveau B, l’emploi nécessite des compétences spécifiques et une expérience professionnelle, la capacité à piloter des projets, à superviser des équipes, à superviser des activités, à proposer les projets pour préparer l’avenir, à représenter la SIAE à l’extérieur.

Une délégation permanente de responsabilités budgétaires ou organisationnelles ou hiérarchiques peut lui être accordée.

Positionnement hiérarchique et fonctionnel

Placé.e sous l’autorité de la direction, le/la coordinateur/-trice a une autorité opérationnelle sur l’ensemble des encadrant.e.s  chef(fe)s de culture, apprentiEs et participe à leur recrutement. Il / elle garantit la bonne mise en œuvre des parcours d’insertion en lien avec l’accompagnement et la formation.

Tâches

  1. Gestion opérationnelle

En cohérence avec la stratégie opérationnelle globale de l’association

  • Gestion opérationnelle des chantiers d’insertion de production agricole / horticole de l’association en termes de projets et de personnes
  • Responsabilité sur les manières d’appréhender le sol et les techniques culturales en lien avec les choix et positionnements stratégiques et éthiques de l’association et les compétences et autonomie des encadrant.e.s en place
  • Planification des activités chantiers en lien avec les autres activités d’accompagnement et de formation en lien avec les compétences et autonomie des encadrant.e.s en place
  • Mise en œuvre des choix de répartition des charges de travail entre équipes et sites
  • Soutien aux encadrant.e.s dans la mise en place des cultures florales
  • Organisation des débouchés de la production avec le chargé de projet fleurs d’Halage
  • 2. Gestion d’équipe
  • Coordination des e.s chef.fe.s de culture,
  • Remplacement ponctuel lors d’absences des e.s
  • Garant du processus de recrutement et du suivi des salarié.e.s en parcours pour les chantiers sous sa responsabilité
  • Assure, en cas de besoin, la mise en place des modules de formation ayant rapport avec l’aspect technique des chantiers

3. Gestion logistique et matérielle

  • Gestion des stocks d’équipement de protection individuelle (inventaire, commande, distribution)
  • Gestion logistique des chantiers en lien avec les encadrant ;e.s (choix des fournisseurs, commandes, suivi, livraison)
  • S’assurer du bon entretien et du suivi de l’entretien du matériel (outillage, véhicules, etc.) et des installations
  • Prévoir, en temps utiles, les réparations à effectuer sur la base de devis en lien avec les encadrant.e.s
  • Identifier les besoins nouveaux en matériel et acheter le matériel nécessaire et en rendre compte en lien avec les encadrant.e.s

4. Collaborations internes

  • Collabore avec la/le conseillère(er) en insertion professionnelle, les encadrant.e.s techniques et les formateurs/trices pour la réalisation des programmes de formation et les parcours des salarié.e.s en insertion
  • Collabore avec les chargé.e.s de projet, chargé.e.s d’animation rattachés aux sites d’agriculture urbaine
  • Fait un lien avec les activités d’éducation populaire, de sensibilisation et de formation associées aux différents projets

5. Partenariats

  • Participe aux réunions de chantier et sur demande aux divers comités (pilotage, technique)
  • Collabore avec les partenaires extérieurs en cas de projets collectifs d’agriculture urbaine
  • Crée et maintien des liens avec l’environnement (structurels et institutionnels) et mett en œuvre une collaboration étroite avec l’ensemble des partenaires extérieurs et les autres structures du domaine de l’insertion.

6. Stratégie globale

  • Assurer une veille sur l’émergence des nouveaux besoins et proposer à la direction de nouvelles actions
  • Aider la co-direction dans la prise de décision

Cette liste de tâches n’est pas exhaustive et pourra évoluer ponctuellement et temporairement en fonction de la situation et des besoins de l’association.

Profil recherché

PROFIL CANDIDAT(E)

  • Diplôme professionnel de niveau IV, ou III, ou II (BEP/bac pro/BTS, licence ou titre homologué de formation continue), ou un autre niveau avec une expérience de plusieurs années dans l’activité exercée.
  • Expérience confirmée (5 à 10 ans) dans le secteur
  • Bonne connaissance du cadre légal de l’insertion professionnelle et intérêt pour le droit du travail.
  • Utilisation de l’outil informatique ;
  • Aisance relationnelle, capacité d’écoute et de propositions
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Intérêt pour l’objet social de l’association et partage des valeurs de la structure

Conditions de travail

 

STATUT ET CONDITIONS PARTICULIERES

  • CDI – 35 heures par semaine
  • Lieu de travail : L’Ile Saint-Denis (93) et les départements limitrophes
  • Salaire d’entrée 2353 € brut mensuels – (grille des rémunérations d’Halage / CCN)
  • Passe Navigo 50%
  • Frais téléphoniques couverts
  • A pourvoir dès que possible

Avantages collectifs sur critères d’ancienneté dans la structure :

  • Prime d’ancienneté
  • 13ème mois
  • 2 semaines de congés payés supplémentaires sur critère d’ancienneté dans la structure

 

 

Candidatures

Pour candidater, envoyer le CV par courriel (recrutement@halage.fr et cecile.vaudey@halage.fr) ou le déposer à l’association Halage, 6 rue Arnold Géraux 93450 L’Île Saint Denis.

Type de contrat

CDI

Salaire mensuel brut

Salaire d’entrée 2353 € brut mensuels – (grille des rémunérations d’Halage / CCN)

Employeur

HALAGE

Date limite de candidature

22 juin 2021

Lieu

Ile Saint Denis

Département

93 - SEINE-SAINT-DENIS

Email pour postuler

Pour plus d’informations 

Documentation