Fête des lycées Éco-responsables

L’année 2022 nous a permis de concrétiser un projet qui nous tenait à cœur depuis un moment avec Nicolas Rihet, chargé de mission Lycées Éco-responsables, à savoir des matinées avec les lycéen·ne·s et enseignant·e·s autour de « comment (mieux) lutter contre les idées reçues ? ».

Coconstruites avec François Lasserre et Xavier Brandao, ces matinées se voulaient un temps d’échange interactif, pour mettre les cerveaux en ébullition, pour regarder les informations avec de l’esprit critique, pour comprendre les mécanismes derrière nos systèmes de pensée (préjugés, biais cognitifs, etc.). Nous avons réalisé une matinée dans chaque académie – Créteil, Paris, Versailles – les 16, 23 et 30 mars 2022. À l’issue de ces trois événements, nous avons créé un livret pédagogique reprenant ce qui avait été vécu et les notions clés. Celui-ci est accessible en cliquant ici.

Le 3 juin 2022, pour clôturer l’année, nous avons répondu présent à l’appel de Nicolas Rihet pour participer à la fête des Lycées Éco-responsables qui avait lieu au siège de la Région. Une belle occasion de présenter les activités du Graine Île-de-France aux éco-délégué·e·s et aux enseignant·e·s, de retrouver également de nombreux adhérents du réseau – Ecophylle, PikPik Environnement, CPN Val de Seine, LPO IdF, GAB IdF – et des partenaires – ARB IdF, DRIEAT.

Lutter contre le gaspillage alimentaire avec Too good to go

En octobre 2020, le Graine Île-de-France a été sollicité par l’entreprise Too good to go pour participer à la création d’un outil pédagogique de lutte contre le gaspillage alimentaire. Nous avons retrouvé dans l’aventure deux adhérents du réseau – Écophylle et PikPik Environnement – et une association du sud de la France, Mayane Éducation.

De novembre 2020 à juin 2021 nous avons participé à la création de deux kits pédagogiques pour les enseignant·e·s et les centre de loisirs. Ce travail a été piloté par Juliette Pochart de Too good to go et a réuni de nombreux acteurs de la restauration : Elior France, Sodexo, Garig, Scolarest, mais aussi la Ligue de l’enseignement de Loire-Atlantique, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), des enseignantes et animateur·trice·s de centres de loisirs.

Après une phase pilote entre septembre 2021 et mars 2022, durant laquelle l’outil a été testé dans plusieurs écoles en France, ce dernier a été officiellement lancé le 10 mai. Vous pouvez à votre tour le télécharger et engager votre établissement pour réduire le gaspillage alimentaire.

Le réseau a d’incroyables talents

L’année 2020 a été placée sous le signe des défis pour le réseau, mais également et surtout sous celui de la créativité ! Découvrez de certains adhérent.e.s pour l’année 2020 !

Podcast adhérent.e : Audrey Garrouste, Maison de l’eau du SIARH

Audrey Garrouste

Maison de l’eau du SIARH

La maison de l’eau du SIARH s’est prêtée au jeu d’une courte interview conduite par notre journaliste bénévole Maurine Verhoye, afin de présenter la maison de l’eau et ses nouveautés !

Comment va le moral ?
Comment ont-il géré la crise du Covid-19 ?

Interview partenaire : Eric Dutilleul, Nacarat, sur l’accompagnement des habitant.e.s de la résidence Altana

Eric Dutilleul,

Directeur de Régions du groupe Nacarat

Depuis 2012, le promoteur immobilier NACARAT travaille avec le Graine IdF pour construire, dans un esprit partenarial, une démarche visant à offrir aux futurs résidents des clés de compréhension et d’analyse sur diverses problématiques économiques, écologiques et sociales liées à leur mode de vie. Les habitants sont invités à modifier leurs comportements dans leur logement, tous construits sous la norme BBC, mais également à participer à des actions collectives dans les espaces communs de la résidence. Le projet qui nous anime actuellement consiste à accompagner les habitants de la résidence Altana de Nanterre dans la conception et la gestion d’un jardin potager au sein de leur résidence.

Eric Dutilleul, Directeur de Régions du groupe Nacarat, a bien voulu répondre à nos questions. 

Depuis quand votre entreprise est en partenariat avec le GRAINE Île-de-France ?

Le GRAINE Île-de-France et Nacarat, c’est une longue histoire ! Nos premières réflexions datent probablement de 2012 sur un projet immobilier de restructuration du marché des 4 routes à la Courneuve sur lequel nous avons également reconstruit des logements sociaux et privés. Nous étions convaincus avec les élus du territoire et les équipes de Plaine Commune Développement de la nécessité de nous faire accompagner d’une expertise en pédagogie pour conduire ce projet ambitieux et qu’il devienne bien un lieu central à l’échelle de la métropole, et accepté de tous.A cette époque, j’étais également persuadé que la nature et la ville ne devaient plus être opposés et que l’environnement était un vecteur de lien social. Nous nous sommes donc tournés naturellement vers le GRAINE Île-de-France.

Pourquoi, selon vous, ce partenariat perdure-t-il ?

C’est l’essence même du Graine ! Et ce partenariat a fait son chemin au sein des collaborateurs de NACARAT

Quel sens votre entreprise met elle dans son partenariat avec le GRAINE Île-de-France ?

De la pédagogie, d’abord de la pédagogie, pour accompagner la transformation dont notre société a besoin pour faire face aux enjeux environnementaux.

Qu’est-ce que le Graine apporte au projet de votre entreprise ?

Le Graine apporte un supplément de sens à nos actions pour transformer nos villes avec les habitants et accompagner les transitions écologiques,en plus de répondre au besoin des français de se loger,de travailler, de se cultiver, de vivre.

Podcast adhérent.e : Patricia Thoral, Ferme d’Ecancourt

Patricia Thoral

Ferme d’Ecancourt

La ferme d’Ecancourt s’est prêtée au jeu d’une courte interview conduite par notre journaliste bénévole Laëtitia Barbier, afin de partager des nouvelles de la ferme pédagogique  et des animaux qui y résident !

Comment va le moral ?
Comment ont-il géré la crise du Covid-19 ?

Interview partenaire : Aurelia Gonzalez, Vinci Facilities, sur l’accompagnement d’un projet de coordination du programme pédagogique

Aurelia Gonzalez,

responsable de projet chez VINCI Facilities

Dans le cadre de son Plan Ambition Collèges (2015-2022), le Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis a souhaité intégrer un programme pédagogique de sensibilisation au développement durable dans ses contrats avec les constructeurs des nouveaux collèges.
Le Groupe VINCI s’est engagé sur l’un des projets de construction/reconstruction de trois collèges : les collèges Aretha Franklin à Drancy, Françoise Héritier à Noisy-le-Sec et Miriam Makeba à Aubervilliers. Afin de répondre à ce programme pédagogique, le Groupe VINCI a sollicité le GRAINE IdF pour les accompagner dans la coordination du programme pédagogique sur ces trois collèges.

Dans ce projet, le GRAINE IdF et trois associations membres du réseau (Planète Sciences, PIKPIK Environnement et le GDIE) apportent leur expertise éducative et pédagogique à la communauté éducative.Aurélia Gonzalez, responsable de projet chez VINCI Facilities et référente sur le programme pédagogique, travaille de concert avec le Graine IdF au bon déroulement du programme pédagogique, le GRAINE Île-de-France lui a posé quelques questions.

    

Qu’est ce que le programme pédagogique ?

Un partenariat entre Vinci Facilities, CD93 et GRAINE Île-de-France afin d’accompagner les enseignants et élèves dans une démarche de développement durable. Les thématiques proposées sont, par exemple, articulées autour du tri des déchets, des jardins pédagogiques, du recyclage et de la découverte des métiers.

Quel est le rôle du Groupe VINCI dans le programme pédagogique, et plus particulièrement en phase maintenance/exploitation ?

Notre rôle est de dynamiser ce programme pédagogique notamment sur la découverte des métiers à travers des forums et des stages mais aussi par le biais du GRAINE Île-de-France avec la mise en place de nombreux ateliers. Nous accueillons fin novembre trois stagiaires de 3ème qui viendront découvrir le monde de la maintenance multi technique sur différents sites.

Qu’avez-vous découvert en travaillant aux côtés des équipes éducatives des collèges

Ma collaboration avec les équipes enseignantes est relativement récente donc je n’ai pas un recul suffisant mais je peux déjà apprécier leur implication et motivation. Ils sont pro actifs et porteurs de beaux projets comme par exemple la mise en place de composteurs ou des ateliers « Do it Yourself ». Les différentes interventions réalisées ont eu des retours positifs de la part des participants.